Joackim Weiler

Se vendre (sans effort) quand on n’aime pas ça

Tout le monde a besoin de se vendre.

– Vous êtes entrepreneur et vous voulez trouver des clients pour vos produits ou services.

– Vous êtes employé et vous êtes à la recherche d’un emploi (et donc d’un patron).

– Vous êtes un artiste et vous avez besoin de fans.

– Vous êtes célibataire et vous cherchez l’amour.

Dans chacun de ces cas, vous êtes à la recherche d’une personne.

Vous avez quelque chose à lui proposer et vous vous attendez à recevoir autre chose en retour.

Mais vous détestez sûrement devoir vous vendre.

Rien que l’expression est connotée négativement. On dirait une activité sale et honteuse.

Et je comprends…

Devoir vendre semble difficile et contre nature. Vous pouvez déjà entendre votre être intérieur crier : “Pitié, arrête ! Ce n’est pas toi !”.

Sûrement à cause des vendeurs dignes des mauvaises caricatures :

– Ces vendeurs qui n’ont que peu de respect pour les personnes en face d’elle.

– Ces télévendeurs qui vous dérangent au téléphone quand vous mangez.

– Ces gens qui vous accostent dans la rue avec le sourire mais vous tiennent la jambe.

– Ces pseudos artistes qui vous demandent toujours de liker leurs créations.

– Ces vendeurs qui vous poussent toujours plus et qui veulent vous forcer à acheter.

– Ces dragueurs lourds qui ne pensent qu’à ce qu’ils vont obtenir de vous.

Beurk, on se sent… piégé. Et on veut fuir (à juste titre, courez !).

Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : vous n’avez pas à faire ça.

Aucun bon entrepreneur, artiste, employé ou partenaire ne le fait.

Parce que j’ai une bonne nouvelle : votre futur client, employeur, fan et même âme sœur vous cherche déjà ! 

Cette personne a un problème auquel vous avez la solution.

Elle a une envie ou un besoin que vous pouvez combler.

Votre seul job, c’est de faire en sorte qu’elle vous trouve.

Vous devez faire en sorte que ce soit facile et évident pour elle de “tomber sur vous”.

Tout ce qu’on appelle le marketing, la vente ou la séduction, c’est simplement vous rendre trouvable par cette personne idéale.

Vous voyez ces scènes de films américains où le camion de glace arrive dans le quartier ?

Le glacier joue une mélodie que tous les enfants connaissent.

Quand ils entendent cette musique, les gosses sortent de chez eux et courent acheter leur parfum préféré (ou vanille par défaut).

Imaginez que le haut-parleur soit hors service…

Le taux de glycémie du quartier chuterait cette après-midi-là.

Je le répète…

Votre seule mission c’est celle-ci : vous rendre trouvable par votre cible idéale.

Comment faire ?

1) Connaissez parfaitement votre interlocuteur idéal (et oubliez les autres)

2) Allez où il est (déjà en ce moment) 

3) Faites-vous entendre / voir d’une manière évidente (qui suscite une réaction naturelle et non-forcée)

4) Créez un début de relation, prouvez-vous digne de confiance et apportez-lui une réelle solution à son problème (ou à ses envies)

Tout ceci vous semblera plus naturel… et plus facile. 

Oubliez les méthodes où vous vous sentez mal à l’aise.

Au fond, il suffit d’être quelqu’un de bien. Et de vouloir sincèrement le bien de votre futur interlocuteur.

Vous allez gérer !

Joackim Weiler

Partagez cet article
Abonnez-vous
Recevez mes prochains articles